Les espèces exotiques

Suite à l’accroissement des échanges internationaux, de plus en plus d’espèces sont déplacées en dehors de leur aire de répartition d’origine : elles sont alors qualifiées d’espèces exotiques. Si la majorité d’entre elles ne parviennent pas à se maintenir dans leur nouvel environnement, certaines espèces peuvent développer des populations très dynamiques et affecter la biodiversité locale et les services écosystémiques associés : ce sont les espèces exotiques envahissantes. Ce phénomène encore peu étudié jusqu’aux années 80, mobilise depuis ces dernières années la communauté scientifique, les gestionnaires et les décideurs publics car les introductions d’espèces ont été identifiées comme l’une des premières causes d’érosion de la biodiversité à l’échelle mondiale.

Afin de mieux étudier l’ampleur du phénomène sur le territoire régional, l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage a initié un état des lieux sur la faune exotique présente en Aquitaine. En associant les connaissances et l’expertise des membres de son réseau, une première hiérarchisation a été effectuée à partir de la méthode « Invasive Species Environmental Impact Assessment » pour identifier les différents niveaux de perturbation.

> Les résultats de ces travaux sont présentés sur un portail spécialement dédié à la faune exotique présente en Aquitaine

     

Accès au portail

   

Les listes d'espèces recensées sont vouées à évoluer dans le temps en fonction de la dynamique des populations et des nouvelles informations mises à disposition par le réseau. En retenant un périmètre plus large que l’étude exclusive des espèces exotiques considérées comme envahissantes en région, cet état des lieux illustre l’étendue du phénomène que sont les introductions d’espèces – volontaires ou non – dans les milieux naturels.