Standard de données

L'utilité d'un standard de données

En Aquitaine, un large panel d'acteurs travaille sur la faune sauvage et ses habitats. Les informations ainsi récoltées sont produites et structurées selon diverses méthodes. L'utilisation de  formats de données nombreux et variés sur un même territoire rend alors les échanges d'informations et la production de synthèses difficiles.
Le besoin de communication entre les Systèmes d'Informations (SI) des acteurs illustre donc l'utilité d'un format unique, alors appelé standard. Ce dernier définit une base commune et explicite, que chaque structure pourra s'approprier et adapter en fonction de ses besoins. Les principaux avantages de sa mise en place sont les suivants :

Faciliter l'exploitation des données échangées

Le standard de données régional sur la faune et ses habitats permet l'échange de données, soit par l'intermédiaire d'un fichier, soit par une connexion directe entre 2 logiciels : on parle alors d'inter-opérabilité. La description d'une donnée standardisée étant connue et surtout commune à tous les acteurs, sa compréhension est alors rapide, et les différents SI peuvent la reconnaître de manière automatique.

Définir et conserver une traçabilité de l'information

Le standard de données régional sur la faune et ses habitats met en place un identifiant unique par donnée, ainsi que des informations concernant sa source. Cette démarche permet :

  • de mettre en place la traçabilité de la donnée. L'information est fiable et reste identique même après plusieurs échanges, on sait d'où elle provient et on peut remonter à sa source facilement pour obtenir des informations complémentaires.
  • d'identifier la donnée échangée dans le SI des différents acteurs. Ainsi, une mise à jour de la donnée chez la structure source (renseignement d'un attribut qualitatif par exemple) peut facilement être communiquée et appliquée partout ailleurs.

Mettre en place des outils pour le recueil et l'échange d'information

Connaissant précisément la description d'une donnée standardisée, il est alors facile de développer des outils duplicables permettant son interrogation ou son insertion, et répondant à des problématiques diverses (création d'un atlas, d'une Liste rouge, etc.).

Le standard de données OAFS

Définitions

Le standard de données décrit des observations naturalistes sur la faune et ses habitats en Aquitaine. Quelques définitions :

  • Une donnée représente une observation : l'agrégation temporelle d'observations ne constitue donc pas une donnée au sens du standard.
  • Une observation correspond à un taxon, à un endroit donné, à l'instant t, vu par un ou plusieurs observateurs.

Le standard est composé d'une liste d'attributs nécessaires à la constitution d'une observation.

La description de chaque attribut est accessible dans la sous-rubrique "Consultation des attributs". Des gabarits techniques sont disponibles dans la rubrique "Téléchargement"

Construction du standard de données

Les réflexions concernant le standard de données régional sur la faune et ses habitats ont débuté en 2013. Tout au long de sa construction, l'OAFS s'est inspiré des formats mis en place dans d'autres régions, notamment par l'Observatoire Biodiversité Haute-Normandie et la DREAL Languedoc-Roussillon. Fin 2013, la publication du standard de données SINP "Occurence de taxon", compilant lui-même les formats d'une dizaine de structures tests, a permis de compléter le standard proposé en Aquitaine.
Résumé des principales étapes du projet :

  • 8 Mars 2013 : Groupe de travail "Système d'Information" lors de l'Atelier d'Agen organisé par l'OAFS. Les travaux concernant le format d'échange sont abordés.
  • Avril - Novembre 2013 :
    • - Analyse des formats de données mis en place dans d'autres régions
    • - Analyse de jeux de données transmis par nos partenaires
  • Décembre 2013 : Sortie du standard de données SINP.
  • Janvier 2014 : Format v1.0
  • 16 Janvier 2014 : 2nd Conseil de Gouvernance transitoire de l'OAFS. La mise en place du standard est abordé.
  • 11 Février 2014 : Groupe de travail "Format d'échange" pour finaliser sa construction.
  • Mars 2014 : Retours et dernières modifications
  • Avril 2014 : Publication du standard dans sa version v1.1.
  • Mai 2015 : Publication du standard dans sa version v3.0 (format compatible flore).
  • Mars 2017 : Publication du standard d'occurence faune dans sa version v4.0.