Fonctionnement

Le bon fonctionnement de l’OAFS repose sur l'association de trois entités. Composé de structures productrices de données, le Réseau des contributeurs (RCOAFS) constitue le centre de ressource et d'expertise de l'OAFS. Ce réseau est animé par la Cellule de traitement qui a en charge la réalisation des objectifs portés par l'observatoire. Le Conseil scientifique veille à la cohérence des projets engagés et valide les productions.

> Le Réseau des Contributeurs de l’OAFS (RCOAFS)

Il réunit des structures régionales contribuant  à la connaissance de la faune sauvage et de ses habitats. Ces structures partagent les objectifs de l’observatoire.

Toute personne morale peut obtenir le statut de « Contributeur » à travers la signature de la Charte du RCOAFS. Cette Charte structure le Réseau des contributeurs et constitue un premier cadre de partenariat pour les acteurs souhaitant participer à l’OAFS. En la ratifiant, chaque structure approuve la poursuite d’objectifs communs et partagés avec l’ensemble des autres partenaires du dispositif.

Les structures pouvant intégrer le Réseau sont :

  • les associations naturalistes et/ou de protection de l’environnement
  • les bureaux d’études
  • les centres techniques, scientifiques et universitaires
  • les collectivités territoriales et leurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les agences ou observatoires
  • les services de l’Etat et leurs établissements publics ou organismes agréés

> La Cellule de Traitement de l’OAFS

Composée d’une équipe salariée, la Cellule de Traitement est l’organe exécutif de l’OAFS. Elle est chargée d’assurer la réalisation des objectifs du dispositif et des orientations annuelles. Elle apporte également un appui technique aux membres du Réseau dans certains projets.

La Cellule est actuellement intégrée dans l’Unité Mixte de Recherche Biodiversité, Gènes et Communautés (UMR BioGeCo) de l’Université de Bordeaux et de l'INRA.

> Le Conseil scientifique de l’OAFS

Le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel d’Aquitaine (CSRPN) a été désigné comme le référent scientifique de l’Observatoire.  Il est chargé notamment de donner un avis sur le programme d’action de l’OAFS et de valider les travaux produits.

Le CSRPN est une instance de spécialistes - placée auprès du préfet de région et du président du Conseil régional - qui peut être consultée pour des questions relatives à la connaissance, la conservation et la gestion du patrimoine naturel régional.

---------------------------

Financeurs du dispositif

2010-2012 (Préfiguration de l'OAFS) : DREAL Aquitaine
Année 2013 : DREAL Aquitaine / Fond européen FEDER
Année 2014 : DREAL Aquitaine / Conseil régional Aquitaine
Année 2015 : DREAL Aquitaine / Conseil régional Aquitaine
Année 2016 : DREAL Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes / Région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes