Projet Faune exogène : Publication des listes de référence des espèces de vertébrés introduits en france métropolitaine

publié le 13 nov. 2014

En vue d’un projet d'évaluation du caractère invasif des vertébrés introduits au niveau national, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) vient de publier un premier rapport présentant les listes de référence des espèces introduites à l’échelle de la métropole. L'OAFS a ainsi pu comparer ces résultats avec les travaux menés dans le cadre du projet d'état des lieux régional sur la faune exogène d'Aquitaine.

Perruche à collier © Philippe GOURDAIN

Une espèce « introduite » est une espèce non indigène, libérée intentionnellement ou accidentellement dans un territoire ou une partie du territoire où elle était jusqu’alors absente (Williamson & Fitter, 1996). Cette définition n’implique pas le choix d’une date seuil (Thevenot, 2014). Cette option a été retenue au niveau national.

Ce premier rapport dresse les listes de référence pour les espèces de vertébrés introduits en métropole et met en avant les taxons retenus pour le projet de hiérarchisation du caractère invasif. Certaines espèces ne seront donc pas prises en compte dans cette deuxième étape du projet : c’est par exemple le cas de celles présentes de manière anecdotique dans la nature, dont l’introduction en métropole est incertaine ou encore des espèces qui sont difficilement identifiables.

La liste des espèces introduites retenues pour la méthode de hiérarchisation contient 79 taxons :

Groupe taxonomique

Nombre d'espèces retenues

Amphibiens

6

Reptiles

3

Mammifères

14

Oiseaux

16

Poissons

40

Pour les groupes taxonomiques de vertébrés - hors poissons - seules les espèces naturalisées en France ont été retenues (se reproduisant régulièrement dans le milieu naturel). 

A l'échelle de l'Aquitaine, il a été décidé de retenir l'année 1850 comme seuil d'introduction pour la faune. Cette date, proposée par le CSRPN, a également été retenue par le groupe de travail régional. Les listes des espèces exogènes d'Aquitaine correspondent donc à des taxons sauvages ayant été introduits de façon délibérée ou accidentelle par l’homme dans la période récente (après 1850 ap. J.-C.) ou apparus suite à l’expansion naturelle d’une population introduite. 
Les espèces qui ont par la suite été hiérarchisées pour l'évaluation du potentiel perturbateur sont les taxons exogènes ayant une reproduction avérée en région (observation(s) de juvéniles).

Les démarches nationales et régionales se rapprochent ainsi par la décision de n’évaluer que des espèces se reproduisant en milieu naturel (hors poissons).

Comparaison du nombre d’espèces retenues pour le projet de hiérarchisation pour les vertébrés (hors poissons*) à l’échelle de l’Aquitaine et de la métropole.

*Le travail d’élaboration de la liste des poissons exogènes présents en Aquitaine est encore en cours.

   

Pour accèder au rapport du MNHN : THEVENOT J. 2014. Liste de référence des espèces de vertébrés introduits en France métropolitaine élaborée dans le cadre de la méthodologie de hiérarchisation des espèces invasives. Rapport d’étape n°1. Service du Patrimoine Naturel, Muséum national d’Histoire naturelle, Paris, 23 p + annexe.

  

Bibliographie :
- THEVENOT J. (2014). Liste de référence des espèces de vertébrés introduits en France métropolitaine élaborée dans le cadre de la méthodologie de hiérarchisation des espèces invasives. MNHN – Muséum National d’Histoire Naturelle, 26 p.
- WILLIAMSON M-H. & FITTER A. (1996). The character of the successful invaders. Biological Conservation 78 (1996) : p. 163-170.

Le projet d'état des lieux régional reçoit le soutien : de la DREAL Aquitaine, du Conseil Régional d’Aquitaine et de la fondation LISEA pour la biodiversité.

Catégories :
  • Publication
  • Projets