Nouveau transfert de données à l'Inventaire National du Patrimoine Naturel

publié le 15 déc. 2016

Un transfert de près de 100 000 données du réseau aquitain a été engagé cette fin d’année pour alimenter l'INPN. L’équipe de la Cellule de traitement a pris en charge la structuration de ces données pour les rendre compatibles avec le format standard recommandé par le niveau national.

Céphale © Paul FROMAGE

Ce nouveau transfert,  envoyé le 2 novembre aux équipes de l'INPN,  a été priorisé sur les jeux de données contenant des données Rhopalocères en prévision du futur atlas national ; un appel à contribution avait été communiqué auprès du réseau dès octobre 2015 (voir actualité dédiée). 

Ces jeux de données concernent des observations de différents programmes et études portés par le CEN Aquitaine et son réseau, la Société Linnéenne de Bordeaux,  l’association Cistude Nature,  l’association ECOGIS, le bureau d’étude SIMETHIS, le GEREA, les réserves naturelles, la CDC Biodiversité, l’Université de Bordeaux et les Parcs Naturels Régionaux.

Ces informations, prochainement intégrées à l'INPN, alimenteront pour une partie le projet d'Inventaire national des Rhopalocères et Zygènes de France métropolitaine, et contribueront plus largement à améliorer les connaissances sur la répartition des espèces sur le plan national. 

Catégories :