Les premiers jeux de données du réseau aquitain partagés avec l’INPN

publié le 6 sept. 2016

En tant que référent pour la gestion publique des données faune, l’équipe technique a assuré tous les traitements nécessaires pour effectuer un premier transfert d’informations à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), plateforme nationale du Système d’Information sur la Nature et les Paysages.

Leste sauvage © Edith REUZEAU

Les premières données transmises par l’OAFS à l’INPN proviennent de différentes études dont une grande part réalisée par le Conservatoire d’espaces naturels d’Aquitaine. Ce transfert, effectué selon les règles définies par le Standard de données du SINP, concerne essentiellement les groupes des Odonates et des Rhopalocères :

  • le Plan Régional d'Action en faveur des Odonates,
  • l'Atlas biodiversité de Bordeaux Métropole 2015,
  • l'étude d'impact du projet Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO),
  • l'étude sur les papillons menacés des zones humides,
  • des inventaires sur les sites du CEN
  • des inventaires de Sylvain Bonifait. 

Une nouvelle contribution est prévue d’ici la fin de l’année. 

Catégories :