Le bilan annuel des travaux de l’Observatoire exposé au Groupe de travail Orientations

publié le 5 janv. 2017

La Cellule de traitement de l’OAFS a réuni le 14 novembre dernier les membres du GT orientations. Ce temps d’échanges a permis de dresser un bilan des actions menées en 2016 et d’aborder les chantiers prioritaires en 2017.

Guêpier d'Europe © Marie BARNEIX

Des avancées de l’opération « STRUCTURATION ET GESTION DES DONNÉES FAUNISTIQUES » en 2016 :

Cette opération concerne les partenariats d’échanges de données et le Système d’Information (SI) de l’Observatoire.  Les orientations du GT 2015 avaient souligné la nécessité de faire évoluer ce SI pour améliorer la gestion des informations faunistiques sur le plan de la collecte et de la restitution.

Développement du SI Aquitain :

Actuellement en version Beta, une plateforme publique de gestion des données faunistiques assurant les fonctions de saisie d’observations, structuration de métadonnées, restitution  de données et partage d’informations a été développée conformément aux préconisations du Système d’Information sur la Nature et les Paysages. Présentée au GT orientations de novembre dernier, son accès a été ouvert aux membres volontaires pour des premiers tests.
Une nouvelle phase d’essais pourra être menée en prévision de son ouverture publique, envisagée au cours du premier trimestre 2017. Une présentation au réseau avant son déploiement est également souhaité (suite des Rencontres autour de la gestion des données naturalistes en Aquitaine du 22 septembre 2015).
Ce projet s’inscrit dans un cadre collaboratif visant à améliorer l’organisation de la collecte et de la diffusion des informations sur le patrimoine naturel. Les finalités d’une telle démarche visent à nourrir les politiques publiques et programmes de connaissance et de préservation de la biodiversité d’une expertise collégiale et partagée.
Les conditions d’utilisation et d’évolution des outils proposés feront l’objet d’une réflexion commune avec les acteurs partenaires courant 2017. Un groupe de travail spécifique à ce projet est souhaité.

Transfert et partage d’informations

En tant que référent pour la gestion publique des données faune, l’équipe technique de l’Observatoire a assuré tous les traitements nécessaires pour effectuer en 2016 deux transferts d’informations à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), plateforme nationale du Système d’Information sur la Nature et les Paysages. L’OAFS est maintenant identifié parmi les partenaires de l’INPN
Une contribution du réseau aquitain pour l’évaluation du Plan National d’Action en faveur des Maculinea (papillons azurés) a été adressée à l’OPIE suite à leur sollicitation des réseaux régionaux.

L’OAFS s’est également associé à plusieurs projets aquitains pour communiquer, structurer des données du réseau et partager ces connaissances aux porteurs de projets, notamment  pour le Pré-atlas des Rhopalocères (CEN Aquitaine/LPO) et l’Atlas des écrevisses (ARFA).

Les besoins de structuration et les demandes de mises à disposition d’informations (études environnementales, projets de recherche…) étant croissantes, la Cellule de traitement nécessite d’être renforcée sur cette mission. 

Des avancées de l’opération « ETATS DES LIEUX FAUNISTIQUES» en 2016 : 

Cette année a été marquée par la publication d’une nouvelle Liste rouge pour le territoire aquitain, celle des odonates : 15 % des espèces de ce groupe sont considérées menacées. Un nombre important de structures se sont associées à la démarche (25 structures contributrices, 66 000 données). Ces travaux ont été labellisés par l’UICN France et validés par le CSRPN l’été dernier. Les résultats ont fait l’objet d’une publication et sont accessibles en ligne.

Les Listes rouges ont notamment permis d’enrichir une nouvelle rubrique dédiée aux descripteurs et indicateurs sur le site de l’Observatoire. Ces derniers sont actuellement construits sur des logiques d’opportunité par rapport aux travaux engagés sur les espèces menacées mais également sur le Système d’Information, les espèces exotiques ou encore les référentiels-espèces.
Des partenariats renforcés avec le monde de la recherche sont actuellement en cours de réflexion. Une collaboration étroite avec la future Agence Régionale Biodiversité autour de productions multithématiques est souhaitée.

  

Suite à la récente fusion des anciennes régions, il conviendra d’articuler ces actions et les différents niveaux d’organisation à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine. La Cellule de traitement est favorable à l’organisation de temps d’échanges en ce sens.

Plus d’information du GT orientations OAFS
Le Groupe de travail « orientations de l’OAFS » a été créé lors de la clôture du Conseil de gouvernance transitoire en février 2015. Sa composition est basée sur un nombre réduits d’acteurs volontaires et représentatif du réseau des contributeurs de l’OAFS. Un fois par an, un bilan des activités et des orientations est exposé et discuté avec ces membres.

Ce GT est amené à évoluer au cours des arbitrages organisationnels à venir à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine.

Structures actuellement associées au GT : Association Régionale des Fédérations de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques d’Aquitaine, Bordeaux Métropole, CEN Aquitaine, Cistude Nature, Département des Landes, DREAL Aquitaine, ECOSPHERE, Fédération Régionale des Chasseurs, LPO Aquitaine, Muséum de Bordeaux (Ville de Bordeaux), PNR Landes de Gascogne, PNR Périgord-Limousin, Région Aquitaine, Société Linnéenne de Bordeaux, UMR BioGeCo, Union Régionale des CAUE, Union Régionale des Piégeurs Agréés d’Aquitaine.

Catégories :
  • Synthèse
  • Projets